-

Découvrez en exclusivité un extrait du livre La solution FODMAP

 
 La solution FODMAP

[EXCLUSIF] L'extrait de la semaine 

 

La solution FODMAP

Cinzia Cuneo

Selon une étude, près de 1 Français sur 2 souffrirait de problèmes digestifs et 1 sur 5 d’un syndrome du côlon irritable. Douleurs abdominales, ballonnements, flatulences… seraient ainsi le quotidien inconfortable de nombreuses personnes. Éliminer le gluten ou le lactose permet à certaines d’entre elles de dire adieu aux maux de ventre. Grâce à la solution FODMAP, vous retrouverez un bien-être intestinal.

Dans cet extrait, découvrez les principes de l’alimentation faible en FODMAP et des recettes savoureuses.

 

> Télécharger l'extrait exclusif

> Acheter ce livre

 

 Diminuer les FODMAPs : utile ou non ?

 

Les FODMAPs, qu’est-ce que c’est ?

Les FODMAPs sont des glucides dits à chaîne courte, présents dans certains aliments, qui sont peu absorbés par l’intestin et se retrouvent dans le côlon à nourrir certaines bactéries de la flore dite de fermentation. FODMAP est l’acronyme de « Fermentable Oligosaccharides Disaccharides Monosaccharides And Polyols » ou en français « polyols, monosaccharides, disacccharides et oligosaccharides fermentescibles ». La majorité des FODMAPs (hors polyols) appartiennent à la famille des fibres et ce qu’on appelle les prébiotiques, les substances dont se nourrissent les bactéries probiotiques. Les oligosaccharides sont des chaînes courtes de glucose associé à du fructose (fructo-oligosaccharides ou FOS), du galactose (galacto-oligosaccharides ou GOS) ou à du mannose (mannane-oligosaccharides). Ce sont les fibres les plus fermentescibles. Le représentant le plus connu des disaccharides est le lactose (sucre du lait) tandis que le fructose est le monosaccharide qui peut poser problème lorsqu’il est en excès par rapport au glucose. Les polyols (ou polyalcools) sont des composés organiques possédant un certain nombre de groupes hydroxyles. Ils sont utilisés par l’industrie comme édulcorants pour leur fort pouvoir sucrant et leur quasi absence de calories. Ils peuvent avoir un effet laxatif et provoquer des ballonnements et flatulences. En cas de déséquilibre de la flore intestinale, due par exemple à un excès de FODMAPs dans l’alimentation, les bactéries de la flore de fermentation vont proliférer au-delà de la « normale », provoquant des ballonnements, des gaz, des douleurs abdominales et affectant le transit (diarrhée ou constipation).

Un régime pauvre en FODMAPs, pour qui, pourquoi ?

Plusieurs études ont montré depuis la création du régime pauvre en FODMAPs en 1999 par le Dr Sue Sheperd que diminuer les FODMAPs dans l’alimentation permet de réduire les symptômes du syndrome du côlon irritable. Selon le Dr Médart, auteur de Soignez le côlon irritable naturellement, « ce syndrome est caractérisé, à des degrés divers, par des périodes de selles fréquentes (défaites et parfois même diarrhéiques) alternant ou non avec des phases de constipation, un inconfort abdominal allant jusqu’aux coliques, et, souvent, des manifestations d’aérocolie et de flatulence ». Ce syndrome n’est pas forcément causé par un déséquilibre de la flore intestinale dû à l’ingestion d’un excès de FODMAPs. Ce lien de cause directe est encore sujet à débat parmi les scientifiques. Ce qui semble établi en revanche, c’est que si quelqu’un qui souffre de ce syndrome consomme trop de FODMAPs, il voit ses symptômes accrus. D’après une méta-analyse des études publiées sur le lien entre FODMAPs et syndrome du côlon irritable, parue en février 2015, restreindre tous les FODMAPs comme le fait le régime du Dr Sheperd améliore plus efficacement les symptômes gastro-intestinaux que réduire seulement certains. (1) Et le régime pauvre en FODMAPs améliore sensiblement les symptômes des patients, ce qui fait dire aux auteurs de la méta-analyse que ce régime devrait être recommandé comme première mesure diététique à suivre en cas de syndrome du côlon irritable.

Quelques aliments riches en FODMAPs

Les aliments qui contiennent du fructose en excès : pomme, mangue, pastèque, miel, sirop de maïs à haute teneur en fructose. Ceux qui contiennent du lactose : lait (vache, chèvre, brebis), yaourts avec du lait ajouté, desserts lactés, glaces, certains fromages (les plus frais notamment), chocolat au lait. Ceux riches en fructo-oligosaccharides : artichaut, asperges, betterave, choux, aubergine, ail, poireau, oignon, blé, seigle, pomme, pastèque, kakis, endive… Ceux riches en galacto-oligosacchardides : les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots…)   Les aliments contenant des polyols : pomme, abricot, avocat, mûres, pêche, poire, prune et pruneau, pastèque, chou-fleur, champignon, maïs doux. Et côté édulcorants : sorbitol (E420), mannitol (E421), isomalt (E953), maltitol (E965), xylitol (E967).


Pour en finir avec les maux de ventre, téléchargez l'extrait " La solution FODMAP "

 La solution FODMAP

La solution FODMAP

 Cinzia Cuneo - 17.90€

Voici une bonne nouvelle pour tous ceux qui souffrent du syndrome de l'intestin irritable (SII), c'est-à-dire de ballonnements, douleurs abdominales, épisodes de diarrhées, de constipation ou alternance des deux. Il existe un régime alimentaire redoutablement efficace contre ce trouble. Il réduit considérablement les symptômes dans 75 % des cas, une efficacité bien supérieure à celle de nombreux médicaments.Ce régime alimentaire mis au point par le gastroentérologue Peter Gibson et la nutritionniste Sue Shepherd de l'université Monash en Australie consiste à éliminer de son assiette certains aliments riches en FODMAP, des sucres qui sont peu absorbés par l'intestin et perturbent la flore.
Grâce à la solution FODMAP, on garde le plaisir de manger tout en faisant du bien à son intestin et on retrouve une vie normale.

>> Acheter ce livre

La lettre du vendredi - 19 Août 2016

Lire ce message en ligne

 

Ecrire à la rédaction

Se désinscrire